[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/101581607″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »300″ iframe= »true » /]

Ce qu’il faut retenir

Vendredi soir, « ça y est c’est le week-end, vive les super week-end, c’est comme ça qu’on les aime » comme dirait une poète incomprise. Mince, déjà 19H45, mes premiers invités ne vont pas tarder à arriver. Ce soir, c’est ma pendaison de crémaillère, je fête mon indépendance retrouvée, le passage à la vie d’adulte. J’aurais aimé rentrer plus tôt, mais cette maudite Stacy a cru bon de réclamer mon aide. Après avoir passé 30 minutes à réfléchir à ma tenue, ma chambre a des airs de champs de bataille. Ne sous-estimez jamais la force de nuisance d’une fille indécise. Tant pis, je fourre tout ça dans mon dressing, tire les rideaux, ni vu, ni connu. Euphomania se transforme en parfaite petite fée du logis.

20h30, douchée, habillée, maquillée, quel miracle. Mes cheveux ont même été dociles. Mars doit être aligné à Jupiter, comme le disait mon horoscope ce matin.  J’espère que mon voisin Samuel trouvera le temps de venir. Après avoir passé un mois à baver, euh l’admirer à chaque fois que je le croisais, je me suis enfin décidée à l’inviter avant-hier. Je nous imagine déjà en train de raconter à notre futur mariage, ma maladresse et notre gêne. Notre première rencontre pittoresque. Tout à coup, le bruit de la sonnette m’extirpe de mes rêveries de jeune fille en fleur. J’imagine que c’est Fatou et Nadia, toujours là dans mes plans galère.

23h, tout le monde est là, sauf lui, La fête bat son plein. J’essaie tant bien que mal de masquer ma déception. Adieu dragées, robe blanche et cotillons, bonjour tristesse. Euphomania, on se ressaisit, l’heure n’est pas aux jérémiades. Je retourne danser au son de « Crank That » des Soulja Boy. On frappe à la porte. Mon visage s’illumine quand je le vois, lui, là, si beau. Je bafouille tant bien que mal un « vas-y entre », manque de me prendre les pieds dans le tapis. On respire, on se calme et on sourit. Je n’ai pas bien compris ce qu’il me disait « désolée », « retard », « chat »… Je lui propose de prendre sa veste. Je file l’accrocher dans mon dressing sans oublier de la renifler discrètement (enfin c’est ce que je crois). Quelle odeur divine.

Mon dressing penche d’une façon assez inquiétante. J’essaie de le redresser quand j’entends des bruits de bois qui craque. Je crois qu’il est un peu surchargé. J’essaie d’enlever des vêtements. Soudainement, les chevilles qui le fixent au mur se décrochent. Je me retrouve ensevelie sous les vêtements et les planches du dressing. J’essaie, non sans peine, de me relever. Samuel arrive, alerté par le bruit. J’ai honte, tellement honte. La majorité des invités quittent alors la soirée. Sauf, Fatou, Nadia et … Samuel. Nous avons passé la nuit à trier, ranger mes vêtements. Je peux oublier mes grandes envolées lyriques et mes rêves de baiser passionné au clair de lune. Demain, c’est sûr,  à la première heure, j’irai donner tout ça à une association…

Fatiguée de passer des heures chaque dimanche à ranger vos piles de vêtements dans une armoire qui déborde? Vous ne retrouvez jamais rien? Il est temps de passer à un tri drastique de votre garde-robe. On relève les manches et on se lance.

Étape #1: le tri chronologique

La première des choses à faire est de trier vos vêtements en trois piles:

  • La première contiendra les vêtements que vous avez porté ce mois-ci.

Les vêtements qui sont dans cette pile peuvent être conservés pour la prochaine étape.

  • La seconde contiendra les vêtements que vous avez porté au cours des six derniers mois. (mais pas au cours du dernier mois).

Prenez les vêtements de cette pile et réfléchissez au besoin ou non de les conserver. Pourquoi ne les avez-vous pas portés? Pas de saison? Abîmés? Prise/perte de poids? Passés de mode? Ceci vous aidera à choisir ceux qui passeront à la prochaine étape et ceux dont vous aurez décidé  de vous séparer. Si les vêtements sont abîmés, examinez-les et voyez si vous pouvez les rapiécer ou non. S’il s’agit d’une prise ou d’une perte de poids conséquente, il est inutile de vous encombrer de tout ceci en pensant au moment où vous les remettrez. Cela ne fera qu’engendrer de la frustration. Acceptez votre corps tel qu’il est actuellement. Apprenez à l’aimer et le mettre en valeur tel qu’il est et non pas tel qu’il a été.

  • La dernière contiendra les vêtements que vous n’avez pas porté depuis plus de six mois

Soyons honnêtes, hormis les vêtements qui ne sont pas de saisons, la plupart de ceux qui se trouvent dans cette pile ne vous sont plus d’aucune utilité. Alors, on n’hésite pas à s’en défaire. Bon, d’accord, vous avez le droit de sauver quelques pièces mais pas plus. On veut trier pour faire de la place, pas de sentimentalisme, à moins que vous ne vouliez mourir étouffée sous les vêtements (comme certaines personnes ici :)). N’oubliez pas que ces vêtements pourront faire des heureuses et avoir une seconde vie.

Étape #2: le tri morphologique

Tout d’abord, déterminez votre morphologie. Pour cela, rien de plus simple, placez-vous devant un miroir, en sous-vêtements et observez les courbes de votre corps. Puis reportez-vous aux tableaux ci-dessous.

Passé, ce préambule, le but est d’utiliser les vêtements de votre garde-robe pour harmoniser votre silhouette. Les conseils ci-dessous ne sont pas une science exacte. Faites attention également aux vêtements dans lesquels vous vous sentez bien. Inutile d’adopter des coupes qui vous mettent mal à l’aise, vous auriez l’air ridicule.

Déterminez votre morphologieSi vous êtes sur smartphone/tablette, l’image est également disponible ici.
  • Si vous avez une silhouette en I:

Le but c’est de féminiser une silhouette qui peut paraître parfois androgyne. Justement, n’hésitez pas à jouer de ce côté masculin/féminin pour vos looks. Votre atout? Votre silhouette délicate vous permet d’oser presque toutes les tendances un peu périlleuses sans jamais avoir l’air vulgaire.

En haut, on adoucit ses épaules parfois un peu anguleuses avec des tops à volants, des épaulettes tout en fluidité pour apporter de la douceur à notre silhouette. Attention, fluidité ne rime pas avec taille XXL, on évite les hauts trois fois trop grands sous peine de disparaître sous nos vêtements. On évite également les vestes trop longues qui auront tendance à amincir encore plus.

En bas, misez sur vos jambes interminables. C’est VOTRE atour majeur. Alors on ose, le slim, les jupes courtes, les shorts. Tout ou presque vous est permis sauf encore une fois les coupes trop larges qui engloutiraient vos petites allumettes.

Côté couleurs, on troque le noir contre des couleurs plus vives et vibrantes de quoi ajouter du galbe à votre silhouette toute menue. Niveau matières, vous avez la chance (et même plutôt intérêt :p) de pouvoir porter des matières brillantes et satinées qui ne mettront pas ici en valeurs vos petits bourrelets disgracieux, vous n’en avez pas, maudites soyez-vous :p.

  • Si vous avez une silhouette en X:

Comme les heureuses détentrices des silhouettes en 8, vous pouvez tout ou presque vous permettre. Toutefois, la finesse de votre silhouette préconise d’utiliser plutôt des coupes près du corps qui vous mettront nettement plus en valeur.

La taille haute est votre amie, avec votre taille de guêpe, vous pouvez la jouer pin-up sans risque de mettre en avant votre vos petites excès gourmands. N’hésitez pas à étoffer votre silhouette avec un top fluide rentré dans une jupe crayon.

  • Si vous avez une silhouette en 8:

Petite chanceuse, vous pouvez tout vous permettre. Je n’ai pas vraiment de conseils à vous donner pour sublimer votre silhouette. Osez, c’est tout ce que je peux vous dire. Jouez sur les imprimés, les matières et les vêtements près du corps.

Attention toutefois, si vous avez une poitrine généreuse ou des fesses rebondies, veillez à éviter les pièces qui attireraient trop l’attention dessus au risque de déséquilibrer votre silhouette harmonieuse.

  • Si vous avez une silhouette en V:

On évite de mettre l’accent sur les épaules avec ce type de silhouette. Au contraire, on va venir miser sur des jambes souvent fines. Le but c’est de créer du volume en bas pour apporter une harmonie générale à votre silhouette.

En haut, on mise sur des coupes droites et plutôt fluide. Concernant les décolletés, vos meilleures alliés seront sans conteste ceux en carré ou en rond qui viendront souligner sans trop mettre en valeur votre poitrine déjà généreuse. On proscrit toutes les vestes/hauts à épaulettes ou dont le col est travaillé et volumineux sous peine d’accentuer le déséquilibre.

En bas, on sort ses gambettes: jupes, shorts, slim, pantalon coupe cigarettes, vous avez le choix. Vous pouvez également miser sur les carrot pants qui viendront créer une illusion de hanches plus marquées afin de créer une harmonie dans les volumes.

Côté couleurs, si en haut, on la joue sobre pour ne pas attirer l’oeil, en bas, on peut se permettre toutes les folies afin de donner du volume. Il en est de même pour les matières qui devront être le plus simple possible en haut.

Trouvez votre morphologie
   Si vous êtes sur smartphone/tablette, l’image est également disponible ici.
  • Si vous avez une silhouette en A:

Contrairement à la silhouette en V, ici, on veut apporter du volume en haut pour faire oublier nos hanches dignes de Shakira.

En haut, on ose toutes les excentricités niveau coupes: les cols travaillés type lavallière, jabot. Pour les vestes, on les choisit plutôt avec des épaulettes ou des cols imposants, toujours dans l’optique de créer une illusion de volume.

En bas, on bannit sans regret tout ce qui pourrait créer du volume supplémentaire, adieu jupes boules, carrot pants, slim, jupes trop près du corps. On choisit plutôt des coupes droites voire légèrement évasées. Le jean bootcut est votre allié par excellence, avec son volume en bas des jambes, il viendra gommer efficacement vos cuisses assez marquées. Pour les jupes, robes, même principe, on choisit des matières fluides qui viennent se poser délicatement sur vos courbes sans trop les mettre en valeur.

Côté couleurs et matières, c’est tout l’inverse de la silhouette en V. Vous l’aurez compris, on apporte la lumière et les textures sur les parties les plus fines de votre corps.

  • Si vous avez en silhouette en H:

Parlons d’un point essentiel: ne marquez pas votre taille pour donner l’impression que vous en avez une. Tout ceci ne fera qu’engendrer l’effet inverse et viendra épaissir votre taille. Au contraire, sur l’ensemble de la silhouette, on va privilégier des coupes plutôt droites .

En haut, on choisit des tops dans des matières fluides et pas près du corps. Niveau veste, on évite également les vestes trop courtes qui viendront mettre l’accent sur l’absence de taille marquée.

En bas, même principe. on oublie jupes crayons, tailles hautes, et tout ce qui s’en suit. La taille basse est encore votre meilleur atout.

Côté matières et couleurs, comme vous avez une silhouette relativement harmonieuse, vous pouvez porter des couleurs claires aussi bien en haut qu’en bas. On privilégiera en revanche des matières plutôt fluides notamment près de la taille.

  • Si vous avez une silhouette en O:

Avec ce type de silhouette gironde, mieux vaut privilégier des matières fluides qui sauront savamment sublimer tes courbes sans trop les dévoiler. On évite également les contrastes trop élevés que ce soit au niveau des imprimés ou des couleurs.

Côté coupes, que ce soit en haut ou en bas, on évite tout ce qui peut créer des volumes inutiles comme les froufrous, les cols trop travaillés, les plissés, les jupes boules, etc… Le meilleur choix reste encore les coupes droites. On évite absolument les rayures horizontales qui viendront épaissir la silhouette.

Étape #3: le tri colorimétrique

Maintenant que vous avez tous les atouts en main pour sélectionner aux mieux les coupes qui vous mettent en valeur, place aux couleurs. N’avez-vous jamais remarqué que certaines couleurs vous donnaient un teint blafard quand d’autres illuminaient remarquablement votre teint? C’est normal, vous avez chacune un profil couleur qui dépendra de trois éléments: votre teint de peau, votre couleur de cheveux et la couleur de vos yeux.

Tons chauds, tons froids, vous n’y comprenez rien? Pourquoi le rouge est à la fois froid et chaud? Difficile de s’y retrouver n’est-ce pas?

Revenons-en d’abord au vocabulaire de base, de manière très succincte. On pourrait y passer des heures mais je vais vous épargner les histoires de longueur d’ondes 😉. La teinte d’une couleur, c’est la nuance de la dite couleur. Par exemple, le bleu est une couleur et le bleu turquoise une teinte. La tonalité d’une couleur, c’est la luminosité de cette couleur, plus on ajoute de noir à une couleur plus elle est sombre et plus on y ajoute de blanc, plus elle est claire. La température d’une couleur est définie par la présence de bleu ou de jaune en majorité. Plus une couleur contient de sous tons jaunes, plus elle est chaude, plus elle contient de sous tons bleus, plus elle est froide. Enfin, la pureté d’une couleur c’est la saturation de cette couleur. Une couleur est vive lorsqu’elle est dite pure c’est à dire sans ajout de noir ou de blanc. Au contraire, on peut adoucir une couleur en lui adjoignant du blanc par exemple.

Procédons maintenant par étape. Définissons d’abord votre profil couleurs en prenant en compte les trois critères évoqués ci-dessus.

définir la température et la tonalité de la couleur de sa peau
Si vous êtes sur smartphone/tablette, l’image est également disponible ici.
Définir la température et la tonalité de la couleur de ses yeuxSi vous êtes sur smartphone/tablette, l’image est également disponible ici.
définir la température et la tonalité de la couleur de ses cheveuxSi vous êtes sur smartphone/tablette, l’image est également disponible ici.

Maintenant que vous avez fait ce travail,  comptabilisez vos résultats. Notez si vous avez une majorité de tons clairs/sombres ou moyens et si vous avez plutôt des teintes chaudes ou froides. Bien évidemment, si vous avez par exemple une dominante de tons chauds avec des tons neutres, il n’est pas impossible que certaines couleurs froides vous aillent ;).

L’avant-dernière étape de ce petit test (comment ça c’est long :p) colorimétrique réside dans la définition des contrastes qui existe entre vos cheveux, vos yeux et votre peau. Si vous avez un fort contraste entre ces trois éléments alors vous allez plutôt être mise en valeur par des couleurs dont la pureté est élevée, c’est à dire plutôt vives. A contrario, si ce contraste est faible, privilégiez les teintes plus douces. Par exemple, vous avez une peau claire, des yeux bleus/verts clairs, des cheveux blonds/châtain clair, alors vous avez un faible contraste et devez donc privilégier les couleurs douces. En revanche, si vous avez la peau blanche, les cheveux noirs/bruns/foncés et des yeux marrons foncés par exemple, vous avez un contraste élevé et devez donc privilégier les couleurs vives. Ou bien encore, si vous avez la peau noire, des cheveux noirs/bruns foncés et des yeux marrons foncés, vous avez un faible contraste et devez donc privilégier les couleurs douces dans le tableau ci-dessous. 

Voilà, vous pouvez maintenant consulter ce tableau récapitulatif qui vous présente les couleurs par catégorie: chaudes, froides, claires, sombres, vives, douces.  A vous de piocher, tout en gardant à l’esprit que ceci n’est qu’empirique et qu’il se peut très bien que certaines couleurs qui ne semblent à priori pas adaptées pour vous, vous aillent en réalité à merveille.

planche couleurs typologieSi vous êtes sur smartphone/tablette, l’image est également disponible ici.

Étape #4: donner/vendre ses vêtements

Maintenant que vous avez des sacs remplis de vêtements, vous vous demandez certainement ce que vous allez en faire. Libre à vous d’en disposer à votre guise. Vous pouvez très bien les donner à votre soeur/cousine/voisine/amie mais aussi à des associations. Eh oui, on l’oublie trop souvent mais avoir de quoi se vêtir n’est pas un luxe donné à tous. Il existe un peu partout des points de collecte de vêtements que ce soit Emmaus, Le secours populaire, ou d’autres associations locales.

Si, toutefois, vous souhaitez  rentabiliser votre tri, rien ne vous empêche de vendre tout ou partie des vêtements en question. Ici encore, les choix ne manquent pas. Que ce soit IRL lors de vide-greniers, dans des friperies ou encore dans des vide-dressing ou encore sur Internet (forums, sites spécialisés type LeBoncoin). Vous l’aurez compris, il ne vous reste plus qu’à vous retrousser les manches et user d’huile de coudre pour venir à bout de vos montagnes de vêtements.

Je vous laisse et espère que ce petit article vous aura donné envie d’entamer un grand ménage de printemps (même s’il tarde à pointer le bout de son nez cette année, le petit coquin).

PS: noyée sous les informations? Besoin d’un petit mémo, rendez-vous sur l’onglet « Ce qu’il faut retenir ».

Ce qu’il faut retenir

Euphomania