« Réveil matin,  8h30, jme réveille comme une fleur ». Léger coup d’œil paniqué sur mon téléphone, mince, nous sommes le mardi 6 octobre. Aujourd’hui c’est la présentation du projet sur lequel je travaille depuis des mois. Le directeur marketing sera là, et y’aura même cette peste de Stacy. Je n’ai pas le droit à l’erreur. J’sais pas quoi mettre. ALERTE, ALERTE, ALERTE !!!

Je saute du lit et tente de me calmer. Pas le temps de faire la position du lotus, je me contente d’admirer une photo de Ian Somerhalder pour me donner du courage. J’ai exactement 15 minutes et 43 secondes pour être à l’heure. Vite, une douche pour avoir les idées claires. Je sors, sèche rapidement mes cheveux et tente de dompter cette masse inqualifiable. Je ressemble à un mélange entre Cruella d’Enfer et un poulpe. Si on me demande, je parlerai de la tendance sauvage automne/hiver 2015. Je me maquille rapidement et prie intérieurement pour que la lumière de la salle de bain ne fausse pas ma perception des choses. Je vais vérifier dans le salon, à la lumière du jour. Mince je ressemble à un zombie qui aurait pris un coup sur la joue. Je me démaquille. Reste la question épineuse des vêtements.

Pas le temps de passer 3 heures à trouver quoi mettre. J’attrape une jupe noire dans la pile, une chemise en soie blanche, un collier plastron. J’enfile ma nouvelle paire d’escarpins qui me donne l’air assurée. Je me sens mieux avec 10 centimètres de plus. Faut avouer que j’aime pouvoir regarder Stacy de haut. Ne pas penser à elle, ne pas penser à elle. Concentrée. Je cours, attrape mon métro de justesse. Ouf, 9h30, je suis à l’heure, souris. Tout le monde me regarde. Mes escarpins font leur effet. Stacy arrive derrière moi, un grand sourire aux lèvres. Il semblerait que cette fois, elle n’ait rien à dire. Elle est sublime, comme toujours, elle porte une magnifique robe rouge qui la met terriblement en valeur. Mais je ne dois pas me sentir mal à l’aise. Ma tenue est tout aussi élégante.  Elle finit par m’adresser la parole:

« Bonjour. Je ne savais pas que tu aimais la tendance tye and die »

Je la regarde interloquée. File aux sanitaires. Horreur, j’ai choisi la seule jupe à ne pas mettre, l’arrière est couvert de tâches de javel. Je sens que cette journée va être longue…

Je suis certaine que vous avez été nombreuses à vous reconnaître dans ces péripéties. Mais alors, comment fait Stacy pour être toujours si impeccablement vêtue ? Il y a fort à  parier que Stacy est terriblement organisée, à un point que vous ne soupçonneriez pas.

Petit guide pour être élégante en toutes circonstances (et ce malgré les mesquineries de votre réveil). 

Conseil numéro 1: Adaptez votre tenue

Ce conseil peut sembler ridicule tellement il est rudimentaire. Pourtant, n’avez jamais vous eu cette étrange impression d’être un éléphant dans un magasin de porcelaine tant votre tenue détonnait avec l’atmosphère? Si vous ne connaissez pas très bien l’endroit dans lequel vous comptez vous rendre, demandez autour de vous. N’hésitez pas. Il vaut mieux avoir l’air ridicule en posant une question plutôt qu’en n’ayant l’impression que tous les regards sont braqués sur vous.

Grande occasion ? Journée détente ? Faudra t’il marcher ? La météo ? Tous ces paramètres vous aideront à définir votre tenue.

Attention, il ne s’agit pas là d’être un copier-coller des autres invités mais plutôt d’adapter votre style à l’occasion. Si habituellement vous êtes plus « arc en ciel et licorne » que « noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir », inutile de changer totalement ce que vous êtes. Peut-être serait-il simplement plus judicieux d’adoucir votre amour des couleurs par quelques pièces plus sobres et sombres?

Même Stacy pour qui tout semble couler de sources, se pose ces questions, je vous l’assure. Avoir réfléchi au préalable à tout ceci vous permettra de choisir votre tenue de manière beaucoup plus rapide. Eh oui, il ne faut pas oublier que nous sommes dans une optique de gain de temps.

Une fois ces éléments définis. Passons à la mise en pratique.

Conseil numéro 2: Choisir votre tenue la veille

Je sais que là, vous vous dites intérieurement « Je n’ai plus 8 ans et ce n’est plus ma mère qui choisit mes vêtements« .

Oui, mais vous gagnerez un temps considérable et cela vous évitera d’intervertir des vêtements. De plus, vous aurez l’esprit clair et une vision plus objective de vous même qu’après une nuit courte et le visage cerné.

N’hésitez pas à essayer plusieurs tenues, éliminez progressivement les options jusqu’à trouver LA tenue. Pensez aussi aux accessoires. Ils viendront finir vos tenues, alors veillez à ne pas les négligez. Ressortez tous ceux dont vous disposez (inutile de porter votre ensemble habituel collier fin et bague en argent). Il est temps de donner un nouveau souffle à vos tenues. Pourquoi ne pas oser porter ce collier plastron argent et moutarde avec votre nouveau chemisier kaki? Osez, vous n’avez rien à perdre, vous êtes seule face au miroir (peut-être que votre chat, vous regardera d’un air suspect, mais vos secrets seront bien gardés). Vous pourriez être surprise par certains assemblages que vous n’osiez à peine imaginer.

Une fois la question de la tenue et des bijoux réglée, il est temps de passer aux chaussures. Attention à prendre en compte le confort dont vous aurez besoin. Inutile d’enfiler votre nouvelle paire d’escarpins qui vous fait encore terriblement mal aux pieds alors que vous avez aujourd’hui votre entretien annuel. Vous auriez l’air d’être mal à l’aise et aurez du mal à vous concentrer à cause de la douleur. Misez plutôt sur des paires que vous avez déjà portée dans laquelle vous vous sentez bien et belle. C’est peut-être votre paire de stilettos de 10 cm ou cette paire de derbies vernis. N’oubliez pas de choisir soigneusement votre sac.

Vous voilà presque prête. Pensez aussi au maquillage. Si vous comptez changer vos habitudes, faites des essais sous peine de devoir vous démaquiller en quatrième vitesse le matin même et de vous mettre encore plus en retard.  Si jamais vous devez vous lisser les cheveux ou vous vernir ongles, faites les maintenant. Je sais que vous êtes fatiguée mais vous le serez encore plus demain matin.

Conseil numéro 3: Prévoyez une ou des tenue(s) de secours.

Vous avez passé un temps fou à choisir votre tenue, et vous voilà satisfaite. Seulement, vous n’êtes pas à l’abris d’un imprévu. Oui, oui, même Stacy panique parfois le matin devant un changement soudain de météo ou une tâche impromptue.

Choisissez, un haut, un bas qui iront à la fois avec votre tenue en cas de remplacement inopiné mais également ensemble si jamais vous deviez tout changer. Votre chat a décidé d’être particulièrement vicieux ce matin.

Conseil numéro 4: Construisez une galerie de tenues

Je vous sens perplexe à la lecture de ce titre. Pourtant, cette idée pourrait vous sauver de bien des déconvenues. Lorsque vous avez un peu de temps à disposition, n’hésitez pas à essayer des pièces de votre garde robe en ne vous fixant aucune limite et aucune occasion particulière. Une fois la tenue achevée, prenez vous en photo avec. Vous avez construit votre première tenue de secours. Recommencez jusqu’à en avoir une quinzaine pour des occasions diverses et variées. Vous aurez ainsi votre « photothèque de tenues ». Pourquoi ne pas alors imprimer chacune de ces photos et les accrocher les unes à côté des autres? Vous aurez ainsi une vue d’ensemble et  pourrez décider laquelle est la plus appropriée pour votre programme du jour. Cette idée a également l’avantage de vous permettre de visualiser plus facilement une tenue et voir ce qu’il faudrait changer pour l’adapter. Vous ne soufflerez plus jamais en disant maugréant « j’sais pas quoi mettre ».

Conseil numéro 5: Triez votre garde robe

Ce conseil peut également sembler d’une trivialité déconcertante. pourtant nombre d’entre nous ont un mal fou à se décider car leur armoire déborde et que les vêtements sont rangés de manière anarchique. Même en ne choisissant pas votre tenue la veille, il vous sera d’autant plus aisé de ne pas vous tromper que votre penderie sera triée, organisée et que TOUS vos vêtements seront visibles et facilement trouvables.  Vous éviterez ainsi de perdre une heure à chercher LA fameuse petite robe noire dont vous avez envie ce matin ou pire encore perdre trente minutes à essayer des collants tous plus filés les uns que les autres. Le conseil précédent n’est d’ailleurs valable que si votre dressing est parfaitement organisé. Si ce n’est pas le cas, oubliez! Vous perdriez plus de temps à fouiller pour trouver les pièces concernées qu’à choisir une tenue facilement disponible.

Rendez-vous dans le prochain article de la série, J’sais pas quoi me mettre n°2: mon armoire déborde, pour des conseils sur le rangement de votre dressing.

Euphomania